Ninon CARNOY
Accompagnement psychocorporel à Paris 11 - Bastille
 
80 rue de la Roquette, 75011 Paris 11
 
 
06 83 77 55 30
 
Ninon CARNOY
Accompagnement psychocorporel à Paris 11 - Bastille

Pourquoi faire un rebirth ?

01 Juil 2022 Ninon Carnoy, thérapeute

Personne qui respire dans les bois en confiance

Oui, pourquoi faire un rebirth ?

Il y a autant de motivations que de personnes.

Une histoire de naissance particulière (ou, à contrario, aucun renseignement dessus), une difficulté à respirer, un sentiment de manquer d'air, des blocages dans le corps et dans la vie qui perdurent...

Un très bon début, c'est la curiosité. "Qu'est-ce que c'est que ce truc ?" "Est-ce qu'on peut vraiment revivre sa naissance ?"

Il y a quelque chose qui accroche en nous au mot de rebirth, qui grattouille à un endroit inconfortable ou alors qui donne envie comme un élan. Comme un souffle.

Un mot sur la traduction de rebirth : re-naître, re-naissance ou encore accoucher de nouveau. Certains utilisent le terme de rebreath (re-respirer) ou de respiration consciente.

J'y reviendrai.

Le rebirth, c'est un cadre tout simple et incroyablement puissant dans sa simplicité :

Etre allongé et respirer en continu pendant 40 minutes.

Facile. Facile ? OUI, très facile. Et en même temps, cela vous arrive souvent dans votre vie de vous arrêter 40 minutes pour respirer en continu, sans rien faire d'autre, sans aucune distraction ? Juste avec votre souffle. Juste avec une personne assise près de vous qui vous soutient de manière inconditionnelle. Pas de musique pendant la partie active, rien. L'épure.
 

Alors, tout est en place pour qu'advienne ce qui doit advenir.

Le voyage commence, guidé par le souffle, votre souffle.

Le mental peut s'apaiser ou s'affoler, il devient secondaire. Votre souffle est le fil rouge de l'expérience.

Une autre part de vous peut se déployer. Celle qui n'est pas prisonnière des injonctions, des croyances limitantes, des non-dits, des enfermements inconscients, des blocages physiques, des craintes, des tristesses, des angoisses, des deuils. Une part qui peut regarder tout cela. Une part qui peut traverser tout cela et qui ne se réduit pas à cela.

Faire un rebirth, c'est partir en voyage vers soi-même. C'est observer de l'intérieur, depuis le ressenti corporel (et non par une analyse intellectuelle) comment je fonctionne, comment j'évite, comment je me bats, comment je reproduis des schémas archi-connus.

C'est pouvoir alors lâcher ce comportement si cela ne me convient plus. Ou le garder le temps nécessaire pour être prêt à changer si besoin.

Le rebirth, c'est apprendre à se connaître par l'expérience traversée dans sa chair. C'est parfois renouer avec des souvenirs venus du passer.

C'est prendre conscience que à chaque instant je suis en train créer ma vie, de renaître à la vie, d'accoucher de moi-même, de mon projet, de ma créativité...

Le rebirth est un outil précieux pour moi car il aide à devenir conscient par l'expérience vécue pendant ces 40 minutes, si courtes et si longues, de notre responsabilité dans notre vie.

Je vois mes patients transcender leurs traumas. Regarder en face ce qu'ils ont vécu. Et choisir la Vie. Choisir de construire. Choisir de faire de ces vulnérabilités des forces qui les aident à créer des liens vrais et puissants avec leurs proches.

Sortir du déni, sortir de la peur, de la honte, de la culpabilité, du dévouement excessif, c'est oeuvrer à se rendre la vie plus belle, libérée des douleurs de somatisation.

Le rebirth, c'est renaître à soi, se créer sa propre place.

C'est laisser émerger des prises de conscience qui ont une puissance saisissante et durable. Une image sensible qui guide nos pas encore longtemps après la séance.  

Alors, respirer, c'est un acte politique. Prendre soin de sa santé corporelle, émotionnelle et spirituelle, c'est politique. C'est devenir responsable. Devenir une personne debout, alignée avec ses valeurs. "L'intime est politique. Tout ce que l'on fera aura de toute façon une dimension politique".

Le rebirth, c'est s'engager, c'est sauter dans l'inconnu, tout en étant dans la sécurité du cabinet, avec une thérapeute qui vous accompagne et vous tend la main si besoin.

Et respirer à nouveau. Prendre de l'air. Poser les valises. S'alléger des fardeaux. Et repartir, renaître à sa vie plus complet, plus aligné, plus ancré et plus libre.

(Dis-moi comment tu) Respire, je t'aiderai à sentir qui tu es.

 

Alors merci à toutes les personnes qui sont venues respirer une fois, pour voir.

Merci à toutes celles et ceux qui poursuivent l'exploration au fil des séances en rebirth thérapie.

Merci A. pour cette image magnifique de l'arbre foudroyé qui semble mort et sur lequel on distingue un bourgeon brillant.

Merci J. pour cette prise de conscience de votre difficulté à vous relâcher.

Merci H. pour votre confiance dans le processus qui a amené à l'accouchement d'une part de vous-même.

Merci.

Merci à toutes et tous pour ces moments partagés et gratitude en la Vie.

Je souhaite que ce texte vous donne envie de, vous aussi, vous engager dans cette aventure du souffle de vie avec le rebirth.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion