Ninon CARNOY
Ninon CARNOY
Somatothérapie - Shiatsu - Rebirth - Relaxation coréenne
Paris 11 Bastille & Paris 13

La thérapie psycho-coprorelle, une clef face au harcèlement ou Comment le harcèlemnet scolaire impacte les relations et la santé à l'âge adulte


81 vues

Résumé : Harcèlement, comment la thérapie corporelle permet de sortir du cercle vicieux

Le harcèlement scolaire est largement répandu en France. Il touche tous les acteurs du système. D'abord les élèves : harcelés, harceleurs ou témoins. Ensuite, l'équipe pédagogique négligeante, démunie, complice ou formée. Les parents, la fratrie... La plupart du temps, c'est le harcelé qui doit changer d'établissement. Cela se répète à l'âge adulte lors de maltraitances voire de harcèlement (émotionnel, physique ou sexuel) au travail ou dans d'autres lieux de pouvoir (association, couple, famille...).

Les conséquences possibles du harcèlement : troubles de la personnalité, perte de confiance en soi, repli sur soi, fatigue mentale et physique, difficultés d'apprentissage, tendance à développer des maladies (de peau ou ORL notamment), stress, difficulté à se poser, difficulté de sommeil. Ces symptômes peuvent s'améliorer grandement par une prise en charge adaptée enfant. Ils peuvent également revenir à l'âge adulte lorsque les conditions de travail ou familiales deviennent malsaines voire toxiques.

La thérapie psycho-corporelle offre un espace d'accueil du vécu difficile, qu'il soit ancien et ressurgisse ou actuel. Vous êtes présent.e en séance avec tout votre être. Le corps a sa place. Au cours des séances vous expérimentez des touchers qui vous amènent de la détente et de la reconnexion avec vous-même. Vos ressources physiques issues du massage ("je sens que je suis bien ancré.e dans le sol", "je suis légère"...) vous amènent à vous positionner différemment dans la relation, d'abord avec moi, votre thérapeute, dans la sécurité du cabinet... Puis c'est tellement bon que cette nouvelle attitude plus ajustée ruisselle dans votre vie et vos relations.

Cela vous parle ?

Qui est concerné par le harcèlement ?

Réponse : tout le monde.

Chacun a vu un autre gamin sa faire harceler, chacun a bien compris que déroger à la norme (gros, malingre, roux, noir, petit, cancre ou bon élève, etc.) pouvait entrainer une mise à l'écart plus ou moins radicale du groupe.

Au fil des années de votre scolarité, comment se passaient les relations avec vos camarades de classe ?

Etiez-vous populaire ?

Sur un continuum du plus à l'aise relationnellement au moins à l'aise, vous sentiez-vous à l'aise dans un groupe sécure, mal à l'aise, libre de circuler entre les groupes, plutôt solitaire, esseulé.e voire ostracisé.e ?

Au cours de votre scolarité, puis de votre vie active, avez-vous rencontré des situations de discrimination, d'injustices ou de harcèlement ? Avez-vous été témoin, victime ou auteur/autrice de ces agissements ?

Selon les études, il y aurait dans chaque classe 10% de victimes et donc mathématiquement 90% de témoins et agresseurs. Ces mêmes mécanismes sont à l'oeuvre des dizaines d'années plus tard dans les relations de travail et les relations de couple.

On connaît maintenant l'action des neurones miroirs qui font sentir ce que l'autre vit. Il n'y a donc pas besoin d'avoir été victime pour vivre comme lui ou elle sous la pression de la conformité au groupe : les témoins et les bourreaux font partie de la même chaine de contrainte.

Comment le harcèlement (ou son risque) a-t-il impacté votre vie, votre représentation du monde, votre corps ?

« En France, plus d’un élève sur dix scolarisé en CE2, CM1 et CM2 est victime de harcèlement scolaire. Parmi les concernés, 3% souffrent d’un harcèlement jugé « sévère ». La tendance ne s’inverse pas à l’arrivée en classe de sixième, puisque 10% des collégiens sont touchés, parmi lesquels 7% d’une forme grave. Au lycée, enfin, les chiffres sont un peu moins inquiétants, mais le harcèlement ne disparaît pas pour autant. Près de 4% des lycéens restent impactés. » décrit l’Obsevatoire Santé.

Beaucoup d’entre nous ont « oublié » la violence des cours d’école. Le mécanisme de déni ou d’amnésie post traumatique est bien documenté par Muriel Salmona. Les traces restent enfouies dans les corps et ressortent parfois des dizaines d’années plus tard au gré d’une photo, d’un burn out, d’une dépression ou d’un mal-être physique ou émotionnel. Comment en effet être en contact avec son corps, avec ses désirs, sa vitalité quand ce corps, ou notre façon d'être au monde est contrainte par le regard critique des autres depuis le plus jeune âge ?

Cet article m’est venu en visionnant le documentaire « Quand on était des petites brutes » de Jay Rosenblatt, diffusé sur Arte en 2023.

Le pitch : « Quel impact un événement traumatique survenu dans une cour de récréation a-t-il sur ses protagonistes des décennies plus tard ? Un court essai documentaire sur la cruauté des enfants, entre jeu de pistes et questions existentielles. En lice pour l'Oscar 2022 du meilleur court métrage documentaire. »

En regardant ce documentaire, j’ai repensé à plusieurs.e.s patient.e.s qui m’ont raconté avoir connu enfant la douleur de se sentir « à côté », « inadapté », « incapable de comprendre comment fonctionnaient les autres » en classe et dans la cour de récréation. Et ce documentaire le montre bien, ceux qui harcèlent sont ceux qui ont peur d’être harcelés. Ceux qui sentent que leur faille intime pourrait être découverte et les exposer au « bullying » de leurs camarades. « La meilleure défense est l’attaque » pensent-ils.

Quelles sont les conséquences du harcèlement ?

Le harcèlement a de graves conséquences sur l’estime de soi et la capacité à être en lien avec l’autre à l’âge adulte : Sensation de porter un masque social, dépression, addictions (alcool, drogue, nourriture, sexe, jeux…), burn out, sports extrêmes ou évitement social par exemple. Mais aussi des maux physiques : crises d'angoisse, difficulté à être en contact avec ses émotions, rapport contrôlant au corps (corps machine, corps véhicule) ou non investi (fuite dans la spiritualité désincarnée), difficultés sexuelles, hypertension artérielle, fatigue, obésité, syndrome du colon irritable...

La thérapie, se libérer Somatothérapie à Paris 75011

Quels sont les bienfaits de la somatothérapie dans le cas du harcèlement ?

La thérapie en Relation d’Aide par le Toucher est une thérapie courte à médiation corporelle. Les patients peuvent venir d'eux-même ou être adressés par un psychiatre, psychologue ou médecin traitant. Elle se base sur les principes de la Gestalt, en intégrant l'esprit de la médecine chinoise traditionnelle.

Elle aide à explorer ce qu’est un lien sécure : Un espace où la personne n’est pas jugée. Un espace dans lequel le toucher est un toucher respectueux. Un espace pour panser (penser) les blessures. Et s’autoriser à se monter authentique. Petit à petit, c’est tellement nourrissant de vivre un lien authentique en thérapie que cela ruisselle dans les relations en dehors de la thérapie.

La thérapie aide à « aérer les croyances » (= conditionnements), comme on secoue un vieux tapis poussiéreux pour retrouver ses couleurs.

  • « A quoi bon, c’est toujours comme ça » peut devenir « Je prends soin de moi et je vérifie avec moi-même si je suis d’accord » => le plexus se desserre, il y a du mouvement dans le jambes et une envie de croquer la vie dans la mâchoire.
  • « Je ne suis pas suffisant.e » peut devenir « Je me donne de la douceur » => les épaules se relâchent, la respiration est plus large et fluide.

Pour éviter les maladies physiques et psychiques induites par les mauvais traitements et qui se développent à l’âge adulte, rien de tel que de prendre soin des failles du passé pour en faire des forces aujourd'hui.

Vidéos et lectures pour en savoir plus sur ce thème

Sur l'autrice :

Ninon Carnoy est somatothérapeute et membre de la FPPP. Elle exerce à Paris en tant que Psycho-praticienne en Relation d'Aide par le Toucher®. Elle est aussi Praticienne en Shiatsu (certifiée SPS), particulièrement sur l'accompagnement des effets secondaires du traitement du cancer en shiatsu et Praticienne en Rebirth. Le lien corps-esprit est la base de son accompagnent.

 

Sources :


Lire les commentaires (0)

Soyez le premier à réagir

Envoyé !

Derniers articles

Des clients témoignent de leur expérience de la somatothérapie

10 Jan 2024

6 Bonnes raisons d'offrir un Bon Cadeau Massage

14 Déc 2023

Pourquoi je me suis formée en psychopathologie

10 Nov 2023

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion